Musiciens

Marie de Roy : soprano
Lauréate des Conservatoires Royaux de Mons, de Bruxelles et de Luxembourg où elle a suivi les enseignements de Gerda Hartman, Guy Van Waas, Louis Landuyt, Peter Ickx et Marianne Pousseur, Marie de Roy s’est perfectionnée avec notamment Mesdames Janet Thompson, Rachel Yakar, et Mary Morisson au Canada. Elle a donné de nombreux concerts en Belgique, France, Italie, Pays-Bas, Canada, Mexique entre autres avec le Belgian Sinfonia Orchestra, la Cetra d’Orfeo, la Maîtrise et l’Orchestre Philharmonique de la Cathédrale de Strasbourg. Dans le domaine du lied, son répertoire inclut des compositeurs aussi variés que Schumann, Wolf, Chostakovitch, Mahler, Fauré, Debussy, Duparc, Cage et Vaughan Williams.

Site web personnel

 Gisèle Decoster : piano
Lauréate du Conservatoire Royal de Mons (diplômes supérieurs de piano et de musique de chambre), Gisèle Decoster a également suivi les enseignements de Pierre Sancan à Paris. Elle partage d’abord son temps entre l’enseignement du piano et la fonction d’accompagnatrice au Conservatoire Royal de Mons, mais très vite, elle abandonne cette fonction pour se consacrer à sa passion principale : la musique de chambre. Gisèle Decoster est professeur de piano à l’Académie de Musique de Soignies.

Michel Copin : violon
Titulaire d’un diplôme supérieur de violon ainsi que d’un premier prix de musique de chambre obtenus au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles dans les classes de José Pingen et Serge Bémant, il a bénéficié, lors de master classes, de l’enseignement de Pierre Doucan, professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il est lauréat de la bourse Bisschop-Matheyssen, à deux reprises ainsi que du Prix Maurice Lefranc. Michel Copin est également professeur de violon et musique de chambre aux académies de musique de Soignies et d’Uccle (Bruxelles).

Nicolas Deletaille : violoncelle
Issu de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique et de la Juilliard School à New York, Nicolas Deletaille se produit actuellement sur les scènes européennes, tant en qualité de soliste que de chambriste. Sa discographie comprend l’intégrale des six suites pour violoncelle seul de Bach et des cinq sonates pour violoncelle et piano de Beethoven, ainsi que diverses oeuvres majeures du répertoire pour violoncelle seul (Kodály, Ysaÿe, Ligeti, Cassadó) et de musique de chambre (Schubert, Dvorák, Franck, Liszt, Tchaikovsky…). Parallèlement à son activité de violoncelliste, Nicolas Deletaille s’est également fait connaître comme « arpeggioniste » en interprétant dans la version originale la célèbre « Sonate Arpeggione » de Schubert, qu’il a par ailleurs enregistrée pour Fuga Libera en compagnie du maître viennois Paul Badura-Skoda. Dans le domaine de la musique contemporaine, Nicolas Deletaille a donné une septantaine de créations mondiales d’oeuvres écrites le plus souvent à son intention. Il a également suscité de nombreuses nouvelles oeuvres pour l’arpeggione.

Site web de Nicolas Deletaille

Eric Leleu: flûtes
Lauréat des Conservatoires Royaux de Musique de Bruxelles et de Liège (diplômes supérieurs de flûte et de musique de chambre) où il a suivi les enseignements de Gérard NOACK, Jean- Michel TANGUY, Jean-Claude BAERTSOEN, Jean-Pierre PEUVION et Garret LIST, il a travaillé la composition avec Marcel QUINET et Frédéric RZEWSKI. Au cours de stages à Avignon et à Paris, il reçoit l’enseignement de Robert AITKEN, Toru TAKEMITSU et Peter Lucas GRAF. Ses activités musicales mêlent l’interprétation de musiques d’hier et d’aujourd’hui, la composition, les collaborations théâtrales et l’enseignement. Il enseigne l’écriture-analyse et la musique de chambre aux académies d’Etterbeek et d’Auderghem (Bruxelles).

Jean-Louis Maton : percussions
Après des études au Conservatoire Royal de Mons en Belgique (premier prix en percussion et musique de chambre), il se spécialise en parallèle en percussion classique et en batterie jazz. Il étudie avec Frédéric Macarez (CNR de Paris), avec Jean Geoffroy (rencontres autour de la percussion au CNR de Tours), avec Justin Di Ciocco (Manhattan School de New York), Georges Pacsynski (CNR de Cergy). Après avoir joué comme percussionniste avec l’orchestre philharmonique des Flandres, l’orchestre national de Belgique, au sein du Qoroub Duo,… il se consacre aujourd’hui à la musique contemporaine, à l’improvisation et au marimba. Il est titulaire du diplôme d’état et du certificat d’aptitude pour la percussion (ministère de la culture en France) ainsi que du diplôme d’aptitude pour la percussion (ministère de la communauté française de Belgique). Il enseigne la percussion à l’académie de musique de la ville de Soignies.

Philippe Saucez : clarinettes
Lauréat du Conservatoire Royal de Mons (diplômes supérieurs de clarinette et de musique de chambre) où il a suivi les enseignements de G. Bocquillon, Y. Flament et J.M. Quenon, Philippe Saucez développe des activités musicales très diverses qui l’ont amené à participer à la vie musicale belge en général depuis le début des années 70, au travers de nombreux ensembles.  Ces diverses activités l’ont amené à se produire tant en Belgique qu’à l’étranger (France, Angleterre, Allemagne, Autriche, Brésil, Roumanie, Bulgarie,…). Sa discographie avec ces ensembles est riche d’une dizaine de CD et de disques vinyles. Interprète privilégié des oeuvres pour clarinette du compositeur Jean-Louis Poliart, il a reçu en 1987 le Prix du Hainaut pour l’ensemble de ses activités musicales. modif

Gilles Gobert : direction
Gilles Gobert a étudié au Conservatoire Royal de Musique de Mons pour les cours d’analyse, harmonie écrite, contrepoint, direction de choeur et dans la classe de Claude Ledoux pour la composition et l’orchestration. Il a suivit des stages d’analyse et écritures auprès de Jean-Claude Baertsoen, Jean-Pierre Deleuze et Jean-Marie Rens, de composition avec Helmut Lachenmann, Tristan Murail, Magnus Lindberg, Jonathan Harvey,… et d’informatique musicale à l’IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique – musique / Paris). Lauréat du concours de composition “Opera prima Europa” / Rome – 2001 (“Pièce pour ensemble de dix musiciens”), il enseigne la composition assistée par ordinateur et la composition aux Conservatoires Royaux de Liège et Mons. Il est directeur musical de l’ensemble de musiques contemporaine “OI\I” et de l’ensemble vocal “Alternances”. Il a été compositeur en résidence dans le cadre des master – classes organisées par le quatuor Danel en Anjou (France 2001), master – classes au cours desquelles ont été créées les “Dix scènes de Faust”, opéra de chambre sur un livret de Nicolas Lefrançois. Il est l’auteur de créations de musiques vocales, instrumentales et de musiques mixtes interprétées, entre autres, par l’ensemble Musiques Nouvelles, Arne Deforce, le quatuor Danel, l’orchestre de chambre de Wallonie, Qo2, Nahandove, Izumi Okubo, Nicolas Deletaille, l’ensemble OI\I, Xanadu… dans des festivals comme Ars Musica, Les Images Sonores, Lille 2004 ou le Spark festival for electronic music (Minneapolis – USA).

Page de Gilles Gobert sur le site du Forum des compositeurs

Comments are closed.